ça butine sur le Parc d’Ar Mor

Trois entreprises (au moins) du Parc d’Ar Mor ont placé des ruches sur le toit de leurs bâtiments en 2017 et procédé cet été à leur première récolte de miel.

Les ruches sur le toit de Soprasteria

Les ruches sur le toit de Soprasteria

Soprasteria a installé deux ruches qui ont rapporté 10 kilos de miel (soit 80 pots). L’histoire ne dit pas qui de la ruche Sopra ou de la ruche Steria a produit le plus ;-).

 

Euptouyou (rue Edith Piaf) a lui aussi placé deux ruches et récolté 13,5 kilos de miel. Une des entreprises résidentes de Euptouyou, Capten Consulting, a pu elle aussi installer une ruche à la fin du printemps.

La récolte sur le toit de Euptouyou

La récolte sur le toit de Euptouyou

L’installation, le suivi des ruches et des abeilles, la récolte du miel ont été réalisés par le même prestataire, La Ruche Piquet, crée par un passionné des abeilles. Guillaume Piquet présentera son activité aux membres de PAM lors de la prochaine réunion de l’Association des entreprises du Parc d’Ar Mor, le 12 janvier prochain.

Ces différentes initiatives visent à conforter la biodiversité et notamment l’apport des abeilles menacées par le déréglement climatique et l’agriculture intensive. 2016 a été la pire année de production de miel en France, en baisse de 33,5% par rapport à 2015.

(modifié sur les quantités récoltées le 16/01/2018)